Coincé entre des quais et des chemins de fer, le 6B a été abandonné puis squatté avant d'ouvrir ses portes comme tel il y a quelques années, accueille aujourd'hui des artistes locaux, leur offrant un espace de création et de rencontre avec les habitants. L'idée c'est de partage un lieu ensemble pour qu'il devienne lieu de partage, d'émulsion créative et d'amusement pour chacun.